Encore des augmentations pour les ménages de l’agglomération belfortaine

Publié le par Front de Gauche 90

Le budget 2015 de la CAB, adopté lundi 30 mars, ne se soucie absolument pas de la situation économique des habitants. En effet, les tarifs des budgets annexes, services de l’eau, de l'assainissement et ordures ménagères sont tous en hausse. C’est déjà la difficulté pour joindre les deux bouts pour beaucoup, et on enfonce le clou en faisant payer les usagers.

Pour les ordures ménagères si la taxe ne bouge pas, le prix payé par les habitants augmente du fait de la revalorisation des bases locatives sur lesquelles est assise la taxe, environ + 1% en 2015.

Pour l’eau et l’assainissement, c’est 2% de plus le m3 consommé, appliqué uniformément à tous les utilisateurs, sans se préoccuper ni de l’emploi de l’eau (entreprise ou particulier), ni des volumes consommés.

Il n’y eu aucun travail mené depuis un an par M. Meslot et son équipe pour réfléchir à un autre mode de facturation. Le système actuel a la particularité de rendre moins cher le prix du m3 lorsque la consommation augmente et de ne pas le rendre plus cher si on l’utilise à des fins commerciales.

Il y a pourtant des dispositif légaux et déjà expérimentés pour mettre en place une tarification progressive et sociale qui permet aux revenus modestes et aux petits consommateurs de ne pas voir leur facture augmenter, tout en garantissant les recettes au service de l’eau.

J’avais fait cette proposition à la CAB dans le mandat précédent. Un premier travail sur les compteurs avait même été lancé, mais depuis 2014 : rien.

Je renouvelle donc publiquement cette exigence de construire une facturation progressive et sociale de l’eau/assainissement.

Il est plus que temps que M. Meslot se mette au travail sur ce dossier sensible pour nos concitoyens.

Bertrand Chevalier

Adjoint au maire 2008-2014, en charge des transports

Publié dans Communiqués

Commenter cet article